lundi 4 mai 2020

Depuis notre retour...


Ce fût un confinement assez facile (en voilier, nous sommes pratiquement confinés pendant 6 mois), mais une température assez surprenante! Il faut dire que ça fait, déjà, 11 ans qu'on ne voit plus les hivers du Québec. Oh! Que c'est pas chaud chaud.

Les premières surprises furent donc; le froid et la neige, en quantité abondante.









Ça, c'était le 9 avril.

J'avais cru qu'après notre arrivée, le 29 mars, la neige allait fondre rapidement... Erreur!!!

Par contre, les animaux reviennent lentement: des ratons laveurs, des mouffettes, un renard et...

Les dindes sauvages,

Chardonnerets et

Bruants à gorge blanche.
J'ai aussi mes mésanges, sittelles, et roselins, à la mangeoire, puis quelques Geais Bleus.

Puis le 21 avril, une surprise...

Une autre tempête! C'est tellement beau, vue de l'intérieur mais, c'est pas un peu tard, fin avril?

Une semaine plus tard, le cours d'eau se fraie lentement un chemin sur le terrain.

Je l'aperçois par la fenêtre de ma cuisine.

Lentement, le 2 mai, les bourgeons se montrent le ''bout du nez''.


Et hier, 4 mai, ma première Gélinotte Huppée en presque 30 ans ici.

Pas peureuse du tout.

Pendant notre confinement, la nature reprendrait-elle ses droits?

Enfin, après 2 1/2 mois, la coupe des cheveux et barbe de Normand. Malheureusement, le ''clipper'' m'a lâché après le tiers de la coupe des cheveux (je commence toujours par les cheveux). J'ai dû improviser et apprivoiser un nouvel apprentissage.

Avant.

Après.

Comme tout le monde, on continue l'apprentissage d'une nouvelle façon de vivre en société. Par contre, ici, notre vie est plutôt du genre ermite. J'ai même débuté des expériences de plants à l'intérieur, comme sur ce petit film de suggestions.

https://www.youtube.com/watch?v=32l_qeWJ8N0


Aucun commentaire:

Publier un commentaire