lundi 4 mai 2020

Depuis notre retour...


Ce fût un confinement assez facile (en voilier, nous sommes pratiquement confinés pendant 6 mois), mais une température assez surprenante! Il faut dire que ça fait, déjà, 11 ans qu'on ne voit plus les hivers du Québec. Oh! Que c'est pas chaud chaud.

Les premières surprises furent donc; le froid et la neige, en quantité abondante.









Ça, c'était le 9 avril.

J'avais cru qu'après notre arrivée, le 29 mars, la neige allait fondre rapidement... Erreur!!!

Par contre, les animaux reviennent lentement: des ratons laveurs, des mouffettes, un renard et...

Les dindes sauvages,

Chardonnerets et

Bruants à gorge blanche.
J'ai aussi mes mésanges, sittelles, et roselins, à la mangeoire, puis quelques Geais Bleus.

Puis le 21 avril, une surprise...

Une autre tempête! C'est tellement beau, vue de l'intérieur mais, c'est pas un peu tard, fin avril?

Une semaine plus tard, le cours d'eau se fraie lentement un chemin sur le terrain.

Je l'aperçois par la fenêtre de ma cuisine.

Lentement, le 2 mai, les bourgeons se montrent le ''bout du nez''.


Et hier, 4 mai, ma première Gélinotte Huppée en presque 30 ans ici.

Pas peureuse du tout.

Pendant notre confinement, la nature reprendrait-elle ses droits?

Enfin, après 2 1/2 mois, la coupe des cheveux et barbe de Normand. Malheureusement, le ''clipper'' m'a lâché après le tiers de la coupe des cheveux (je commence toujours par les cheveux). J'ai dû improviser et apprivoiser un nouvel apprentissage.

Avant.

Après.

Comme tout le monde, on continue l'apprentissage d'une nouvelle façon de vivre en société. Par contre, ici, notre vie est plutôt du genre ermite. J'ai même débuté des expériences de plants à l'intérieur, comme sur ce petit film de suggestions.

https://www.youtube.com/watch?v=32l_qeWJ8N0


samedi 11 avril 2020

MASQUE DE PROTECTION FACIALE RAPIDE #2


J'ai un autre truc, facile et rapide, pour la fabrication d'un masque de protection faciale mais, en papier, donc, jetable.

***N'OUBLIER PAS DE LIRE MES CONSIGNES SUR LA NOTE DU
5 AVRIL.
Vous avez besoin d'un papier type serviette de table (napkin), d'élastiques et d'une brocheuse.
Déplier complètement la serviette de table,

Et plier la en accordéon.

Insérer un élastique à une extrémité,

Et replier un peu pour brocher.

Ça donne ceci.


Faites pareil à l'autre extrémité.

TADAM! Vous avez un beau masque jetable.

Pour augmenter l'efficacité du centre de votre masque, vous pouvez y mettre un morceau de mouchoir ou d'essuie-tout.



Vous enfilez les élastiques derrière les oreilles,

ET VOILÀ! Tellement simple.

dimanche 5 avril 2020

MASQUE DE PROTECTION FACIALE RAPIDE:


Ici, je vous donne un truc très facile et rapide (30 secondes ou moins) pour confectionner un masque de protection faciale, mais,

ATTENTION:

Ça ne VOUS PROTÈGE PAS contre le Coronavirus.

Considérant que toute la population du Québec est porteuse de la maladie, même sans symptômes, il est important de se protéger mutuellement en maintenant une DISTANCIATION physique de 6 pieds (2 mètres pour les plus jeunes) entre nous, et de se laver les mains, avec du SAVON, après nos sorties.
Idéalement...ON RESTE CHEZ SOI.

Vous avez besoin d'un foulard, ou morceau de tissu, et de 2 élastiques.

Vous pliez un côté jusqu'au centre du tissu.

Vous pliez l'autre côté de la même façon.

Puis vous repliez en deux.

Prenez un côté, et amenez le au centre.

Répétez avec l'autre côté.



Vous enfilez un élastique dans la ''patte'' de gauche.


Vous faites pareil avec celle de droite.

TADAM! Ça ressemble à ça une fois terminé.



Vous enfilez vos élastiques derrière les oreilles.


Et VOILÀ!

(Je sais, mon homme serait dû pour une coupe de cheveux et barbe, mais je n'ai pas son ''clipper'' qui est à Montréal - Quarantaine oblige).

Comme le virus se trouve dans les gouttelettes de salive, lorsque nous parlons ou toussons, ça protège les personnes et l'environnement que vous croisez. 

Consigne IMPORTANTE:

- Vous ne devez JAMAIS toucher votre masque avant le lavage de vos mains avec du SAVON.



NETTOYAGE:

Frotter le mouchoir/tissu humide avec du savon à vaisselle, ou une barre de savon, puis laisser tremper dans de l'eau bouillante (avec le savon sur le tissu) pendant trente minutes ou plus. Rincer et sécher.

samedi 4 avril 2020

Entre la tête et le coeur


C'est bien clair dans nos têtes: on a droit à une autre année sabbatique de la RAMQ alors, nous avons décidé de rester à Grenade le temps de la crise COVID-19.

Sauf que... La Situation change vite!

Plusieurs Canadiens autour se mobilisent pour renter au Pays, suite à la demande de rapatriement de Justin.

Le 19 mars, on reçoit un message de notre assurance santé disant que nous ne serons pas couvert en cas de problème dû au COVID-19 et, en plus, je n'ai ma médication que jusqu'à la fin du mois de mai...
On se donne jusqu'à demain pour décidé.

En faisant la vaisselle du soir, je me met à sortir tous les Saints du ciel... Ma tête vient de prendre la décision logique, alors que mon coeur est en TA... Je ne veux tellement pas quitter mon voilier, que j'en ai de la difficulté à dormir cette nuit là.
Le lendemain, Normand en est arrivé à la même conclusion, et dans la marina, il y a branle-bas de combat: un cas vient d'être détecté à Grenade.
On achète nos billets pour un retour le 31 mars, et je commence à faire du rangement.

 
C'est le bol dans lequel on met le filtre à café pour le faire égoutter. Y voyez-vous un elfe, chapeau pointu, dos courbé, qui souffle une gomme balloune? Tout ça avec des gouttes de café et le hasard, Wow!

Dans la marina, les consignes de sécurité changent et se renforcent à chaque jour. En plus, les rumeurs sur le non rapatriement possible courent sans cesse.

Suite à la consigne de Justin, on s'inscrit sur le site des grands voyageurs du Gouvernement du Canada. Ici, je veux prendre le temps de féliciter les services et renseignements reçus du Gouvernement: nous avions un suivi de la situation et une réponse rapide à nos questions... Les Américains, laissés à eux-mêmes suite aux décisions imbéciles et irresponsables de leur Président, en étaient jaloux!

Comme le rangement avançait bien, et que le confinement à Grenade, le nouveau couvre-feu, et la quarantaine obligatoire étaient maintenant en vigueur, nous avons décidé de changer notre vol du 31 mars au samedi 28 mars.

Le voilier a été sorti de l'eau le vendredi 27 mars à 9h00. Après quatre mois sur place, et une dépense de 20,000$ US pour le nouveau moteur, on a eu un petit privilège d'être les premiers sortis. Les nouvelles consignes étant qu'on ne peut demeurer sur notre voilier, dans la marina, plus de 24 heures... Mais tous les hôtels sont fermés!!!

Le lendemain, on a pris un taxi à 11h30 pour l'aéroport, notre vol étant à 15h30. Pas trop de surveillance au départ. Juste la préposée d'Air Canada qui nous demande si on a des symptômes.
Notre vol partira finalement à 16h10 avec plusieurs sièges libres. Il y a quelques Américains qui se sont glissés dans le vol pour Toronto, ainsi qu'une Australienne.

À Toronto, on nous remet un papier avec les directives à suivre lors de notre retour à la maison (quarantaine, distanciation sociale, lavage des mains etc...), et à Montréal...RIEN!?!
On prend un taxi jusqu'à notre logement. Notre locataire avait préparé la voiture avec nos effets personnels dans la valise. Nous arriverons à St-Donat à 3h15 le matin du 29 mars. Nous n'avons dépassé qu'une voiture sur l'autoroute 15, entre Montréal et Saint-Agathe.

Nous avons quitté ça:




                                 Une fois sortie de l'eau.





                                 Le retour

Pour ça:



                                 La crique coule abondamment.


Disons que le ''clash'' est énorme.


N.B J'essaierai, demain, de vous faire des photos sur la fabrication, simple et rapide (moins de 15 secondes), d'un masque de protection faciale.