samedi 14 mars 2020

Tout baigne... Ou presque!


Avant tout, petit retour sur l'installation de l'éolienne (achetée en mars 2019 à St-Martin). Normand n'a pas eu assez du 3 mois d'attente du moteur pour se décider à l'installer...
C'est finalement dimanche le 1er mars que ça s'est fait. Une journée tristounette avec des averses dispersées. Plusieurs personnes lui avaient recommandé de la faire installer ou, au moins, d'avoir de l'aide à cause de son poids énorme... A-t-il écouté? Ben non!

Il se prépare à l'installer sur son dos, avec des câbles, afin de la grimper sur son poteau. Je n'ai malheureusement pas de photo de son ascension, car je devais le guider puis, tirer sur le filage de branchement. Juste vous dire qu'une fois l'éolienne en place, il était blanc comme un drap, et a dû prendre un bon 30 minutes de repos avant de terminer le branchement. J'appellerais ça une maudite tête de cochon, et le mot est faible.
Une éolienne D-400, ça s'installe pas seul, peu importe l'âge (76 ans dans le cas de Normand).

Une fois sur son poteau.

Et une fois bien branchée.

C'est donc bien jeudi le 5 mars que nous avons été mis à l'eau. L'essai du moteur a duré environ 30 minutes, à faire des tours dans la baie, avec le mécanicien à bord. Ça roule super bien et en douceur. On accoste donc au quai de la marina, afin de terminer les derniers ajustements et, PAF... En accostant, mon ''Chartplotter'' saute. Je n'ai plus aucun bouton qui réagit, et l'écran s'allume et s'éteint sans arrêt.
Le mécanicien ne se pointera que mercredi le 11 mars, à 9h30. Il testera le filage, pour nous dire qu'il n'y a pas de surcharge, et repartira à 10h00 chercher le code d'accès de ??? On l'attend toujours!!!
Une chance que j'ai mon nouveau iPad, avec un programme de navigation.

Ma vue arrière.

Ma vue avant.

Alors là, ça semble très très clair dans ma tête. Y'a un message qui nous est envoyé de ??? (je crois pas vraiment au surnaturel, ni à la religion, mais bon...)
''Reste donc à Grenade cet hiver, et profite de la vie''.

Pour ajouter, à ce message de ???, maintenant, le COVID-19 s'en mêle...
   

mercredi 4 mars 2020

Mise à l'eau...


Eh oui! Demain, le 5 mars, notre mise à l'eau est prévue à 10h00. Les essais du moteur vont pouvoir se faire. À suivre...

mercredi 19 février 2020

L'arrivée et l'installation du moteur


C'est finalement le matin du lundi 17 février, à 10h15, que notre nouveau moteur arrive sur notre voilier.

La boîte de livraison (même la boîte est jolie!).

Ensuite, c'est le même procédé que lorsque nous avons sorti l'ancien moteur, mais dans le sens inverse...

La grue se positionne et l'embarquement commence...









WOW! Je le trouve assez beau... Bon, pour 10,000$ US (sans les frais de transport, de douanes et d'installation), il était mieux d'être jolie, non!


Notre ancien mécanicien, Sheldon, a commencé les travaux d'installation depuis deux jours.

Comme notre ancien tuyau d'échappement était légèrement affaibli à quelques endroits (y'avait presque un trou à un endroit!?!), on a décidé de le changer aussi (rendu où nous en sommes, pourquoi pas mettre du neuf partout).

Le 19 pieds de tuyau a été installé aujourd'hui, entre les nombreuses averses que nous avons depuis 5 jours... Et dire que nous sommes dans la saison sèche!?!

Mais nous sommes à la chaleur du Sud alors, rien pour nous plaindre.

mercredi 12 février 2020

YOUPI


WOW! Après 37 jours d'attente (commande faite le 6 janvier), notre moteur est arrivé ce mercredi 12 février 2020, à 14h15 HA (Heure de l'Atlantique), à la Marina Grenada Marine.

Il reste maintenant l'installation...

Sauf que... Kelly, notre mécanicien, celui sur les photos du 27 janvier, a eu un accident de voiture et c'est fracturé les os de la main et du poignet droit! Qui va installer notre moteur maintenant?

Je peux dire que ma vie est vraiment pleine de piquant et d'aventures.

lundi 27 janvier 2020

Un hiver différent


Si j'étais sur Instagram, Facebook, ou n'importe quel autre médias sociaux (ce qui n'est pas le cas), ça pourrait ressembler à ça:

Une belle petite baie, quelque part dans les Caraïbes...

Un soir de pleine lune en amoureux...

Et une tourterelle qui vient me visiter chaque matin.

Soyons franc, la vie n'est pas toujours aussi idyllique.Il nous est arrivés, souvent, de la vivre comme ça, mais y'a aussi d'autre aventures, moins bucolique, qui se présentent. Tout est dans la manière de voir les choses.

Actuellement, mon environnement ressemble à ça:

L'arrière du voilier, vue du cockpit.

Et le devant.

Maintenant, une vue du sol:





Eh oui! Toujours sur le terrain de Grenada Marine.

Vendredi le 3 janvier, un mécanicien est venu faire un test de pression des 3 pistons du moteur... Ça r'gardait pas bien. La pression était trop basse dans les 3.

On avait deux options:

1- On pouvait opter pour une réparation/reconstruction (rebuild), mais il n'y a aucune garantie que ça va fonctionner. La plupart des gens, avec qui nous avons parlés, nous déconseillaient cette option.
2- On pouvait aussi acheter un nouveau moteur.

C'est l'option 2 que nous avons choisie. L'achat s'est fait en Floride, le lundi 6 janvier. Au dernière nouvelle, ledit moteur était; soit sur le bateau qui a quitté la Floride vendredi le 24 janvier, soit sur le prochain bateau qui quittera vendredi le 31 janvier!!!

Jeudi le 23 janvier, le mécanicien est venu défaire le moteur pour le préparer à sortir de notre voilier. Ça s'est fait en avant-midi.

Notre moteur avant son ''débranchement''.

Il est prêt à être sorti.

La grue arrive.

La ''boule'' du treuil se positionne.

Accrochons le moteur.

Et c'est un départ tout en douceur...







Bye Bye Moteur.


Le mécano., Kelly, a même fait un super beau ménage de l'emplacement du moteur, Wow!


Loin d'être triste, nous sommes quand même assez choyés d'avoir la possibilité de passer nos hivers dans le Sud. Ici, c'est comme si j'étais en camping, ou plutôt comme un grand parc de maisons mobiles, mais moi, ma maison mobile, c'est mon voilier.

Vous savez, les 3 photos du début... elles sont véridiques: La baie est celle de la Marina, la pleine lune en amoureux, c'est celle du 10 janvier, et la tourterelle me visite régulièrement.

P.S. Normand vient d'apprendre que notre moteur n'est pas dans le bateau qui est parti vendredi, de Floride, mais DEVRAIT? être dans celui du 31 janvier.


lundi 23 décembre 2019

Nos quartiers d'hiver


Eh bien oui, nous y sommes enfin, à la chaleur et sur notre voilier.

Comme par les années passées, nous avons couché nos 4 premières nuits à La Sagesse. C'est dans la baie juste à côté de Grenada Marine, et ils nous offrent le transport quotidien pour aller travailler sur notre voilier. 

Dès l'arrivée à notre chambre, mon ''copain'' de l'année dernière est venu nous rejoindre...


Mon ''Tiger'' (c'est moi qui lui ai donné son nom). Il se sent vraiment chez-lui.

Il prend ses aises...

C'est le bonheur total.

Wow! Il dort les pattes en l'air?



Vue du balcon de notre chambre.


Après quatre jours, on emménage dans notre maison flottante; pas vraiment flottante pour l'instant, car nous sommes toujours en cale sèche sur le terrain de la Marina.
Le grand ménage commence. Je m'aperçois rapidement que les haut-parleurs du cockpit ne fonctionnent plus. On défait la plaque de métal, où ils sont situés, et on trouve ça...

Un immense nid. L'oiseau a même utilisé un ''tie wrap''. Heureusement il n'y avait aucun oeuf.

Voici mes nouveaux haut-parleurs; ça me prend vraiment de la musique pour mes douze heures de navigation de nuit.

On a une nouvelle éolienne qu'on doit installer... prochainement, puis la tête du moteur du voilier à remplacer:

Ça, c'est maintenant fait, mais on a un problème de grosse fumée noire qui sort du tuyau d'échappement!?!

Avec mes problèmes de mobilité, j'ai la chance d'avoir mon voilier à côté des toilettes/douches. Par contre, comme il n'y a pas de rampe pour monter les marches, Normand doit m'aider. Suite à la chute d'une dame dans l'escalier, 4 jours plus tard, une belle rampe était installée. J'ose penser que c'était aussi un peu pour moi.



Comme nous sommes dans la période de fermeture de la marina, pour le temps des fêtes, on demeure ici pour encore quelque temps, et peut-être plus... À suivre.
Après tout, je suis à la chaleur, au soleil (même s'il pleut un peu à tous les jours, depuis notre arrivée), dans ma maison flottante, avec internet et douche/salle de lavage à côté. C'est quand même le bonheur. On est pas obligé d'aller chercher ailleurs; peu importe où je suis, le bonheur me suit.


N.B. Pour avoir des trucs, recettes ou accessoires ÉCOLO-ÉCONOMICO-PRATIQUES aller voir sur le site des Trappeuses: lestrappeus.es


jeudi 28 novembre 2019

RECETTE de BOULES D'ÉNERGIE


Un fois les ingrédients en main, c'est hyper facile, hyper délicieux et hyper santé.

- 1 tasse de dattes dénoyautées
- 1/4 de tasse de beurre d'arachide (ou de noisette ou d'amande)
- 1/2 tasse de noix au choix (ou graines de lin, de citrouille ou de tournesol)
- 1/4 de tasse de flocons d'avoine
- 3 c. à soupe de cacao

Mélanger tous les ingrédients au robot culinaire ou mélangeur.

Si vous N'AVEZ PAS DE MÉLANGEUR:
- Ébouillanter les dattes et les piler à la fourchette. Hacher vos noix (ou graines) le plus petit possible.

Vous ajoutez ensuite de l'eau à votre mélange, jusqu'à l'obtention d'une pâte facile à manipuler. Vous façonnez en boules (genre boulette de viande). Vous pouvez aussi faire des petits carrés qui seront plus facile à placer dans un contenant hermétique.
Se conservent 7 à 10 jours au frigo.
Vous pouvez aussi les congeler et les mettre dans votre lunch le matin. Elles seront délicieuse à l'heure du dîner.

Il est possible de doubler la recette.

PETIT CONSEIL: Comme c'est très nourrissant, ne faite pas de trop grosses portions.

J'ai l'impression qu'en navigation, ça va être très très pratique.